Thierry Lhermitte, Pascal Légitimus et La Bajon jouent avec les mots dans Clique

Posté par La rédaction de CANAL+ le 19 Novembre 2019
L’émission de ce lundi 18 novembre était exceptionnellement présentée par Karim Bennani en l’absence de Mouloud Achour. Accompagné de Mademoiselle Agnès, notre animateur d’un jour recevait Thierry Lhermitte pour le film Joyeuse Retraite, ainsi que Pascal Légitimus pour la sortie de son livre L'alphabêtisier. En deuxième partie d’émission, La Bajon est venue nous présenter son spectacle intitulé Vous Couperez.
L’instant François Pignon : Thierry Lhermitte révèle avoir souffert pendant le tournage du Dîner de Cons

Thierry Lhermitte était le premier à faire son entrée sur le plateau ce lundi pour nous présenter le film Joyeuse Retraite dans lequel il partage l’affiche avec Michèle Laroque. Avec une centaine de longs-métrages au compteur, l’acteur révèle qu’il ne regrette aucun de ceux dans lesquels il a tourné. “Je n’ai pas fait que des chefs-d’œuvre, loin de là, mais je ne regrette aucun film car ils m’ont apporté des rencontres, des voyages”, affirme-t-il. Que le tournage se soit bien passé ou pas, Thierry Lhermitte n’exprime désormais aucune rancœur. “Même ceux où j’ai trop souffert m’ont apporté beaucoup. Par exemple, tout le monde a souffert sur Le Dîner de Cons mais personne ne regrette de l’avoir fait”, dit-il en déclenchant la surprise sur le plateau. 

L’instant sincérité : Pascal Légitimus présente ses excuses après ses propos maladroits du week-end

À l’occasion de la sortie de L'alphabêtisier (éd. Michel Lafon), un ouvrage dans lequel il réinvente la langue française grâce à des mots inédits, Pascal Légitimus était le deuxième invité de Clique. Le comédien a présenté son livre qui a nécessité plus de six mois de travail, le tout pour créer de nouveaux mots, mais aussi de nouvelles épitaphes, des maximes ou pour modifier de célèbres chansons. Pascal Légitimus a également tenu à s’excuser pour tweet maladroit publié le week-end précédent, dans lequel il faisait un parallèle entre le racisme, la pédophilie et l'homosexualité. "Je ne confonds pas la pédophilie et l'homosexualité, évidemment, a-t-il clarifié. J'étais en colère, stressé. Sans réfléchir, ça m'est sorti. Donc je me suis excusé tout de suite. Quand vous êtes attaqué physiquement et mentalement en deux heures, vous vous dites votre carrière, ça y est...”

L’instant rhétorique de Clément Viktorovitch : les débats sur l’exclusion de l’huile de palme de la liste des biocarburants décryptés

Un suffrage de 25 secondes pour décider d’un enjeu environnemental important, voilà ce qui a été accordé jeudi dernier à l’Assemblée nationale avant un premier vote favorisant l'huile de palme. Le non-débat déclenchant un tollé sur les réseaux sociaux, l'Assemblée nationale a finalement maintenu son exclusion de la liste des biocarburants, qui bénéficient d'un avantage fiscal, dans un second vote le lendemain. Clément Viktorovitch a tenu à montrer la teneur des discours des députés qui ont participé au vote du vendredi. Il souligne que ces hommes et ces femmes politiques ont utilisé des marqueurs de modalisation et de subjectivation du discours : c’est le fait de présenter ses idées comme probables plus que certaines, et de les présenter comme une opinion personnelle et non comme une vérité générale. “Le parlement n’est pas ce que l’on voit toujours, avec ses aspects conflictuels, alors que le quotidien, ce sont des discussions plutôt sereines et des débats de fond”, note Clément Viktorovitch. 

L’instant inspiration : La Bajon se dévoile dans Clique

Elle s’est fait connaître en 2017 grâce à ses sketchs sur l’affaire Fillon, et le succès lui sourit depuis. L’humoriste La Bajon a choisi son nom de scène au lycée, et fait partie d’une troupe très jeune avant d’intégrer les Cours Simon. Face à ses échecs dans la comédie, elle finit par se lancer seule sur scène. Profitant de la présence de Pascal Légitimus à ses côtés sur le plateau de l'émission, elle en dit plus sur ses inspirations, notamment les films des Nuls et des Inconnus. “On est toute une génération à avoir adoré ce genre de films. Je me suis construite avec ça. La personne qui m’a donné le goût du jeu est Josiane Balasko… et bien sûr Pascal”, lance-t-elle avec un regard appuyé à Pascal Légitimus, assis à côté d’elle. Tous les films des Nuls, des Inconnus, nous ont construits en tant que comédiens.”

L’instant Pestacle : c’est l’amour vache entre Tareek et Karim Bennani

Tareek est arrivé en pleine forme sur le plateau de Clique en fin d’émission. Plutôt habitué à faire ses sketchs à côté de Mouloud Achour, l'humoriste a forcément profité de l’absence de l’animateur pour enchaîner les vannes sur Karim Bennani. Faisant référence à sa chronique Clique Sport, Tareek a évidemment fait une petite blague sportive pour le mettre à l’aise… ou pas ! “C’est comme le PSG ici, Mouloud c’est Mbappé et toi Karim t’es Choupo-Moting”, lance l’humoriste. Après plus d’une minute de vannes incessantes à propos de Karim Bennani, le présentateur du jour lui rappelle : “Tu m’as dit que ça durerait 15 secondes sur moi”, plaisante-t-il, le sourire aux lèvres.

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+