Manon des sources

Film Drame, France, Suisse, Italie, 1986, 1h53VFHD

Ugolin a réussi. Les oeillets qu'il cultive sont splendides, grâce à la source des Romarins. Mais il est bourrelé de remords, car il a tué, voici dix ans, son ami Jean de Florette, pour lui voler sa source. Manon, la fille du défunt, est devenue une belle et farouche bergère. Ugolin en est amoureux...

Critiques presse
  • Allociné Spectateur

  • Télérama

    Suite honnête, et plus émouvante, de Jean de Florette. Pour venger son père Manon tarit la source du village. Tout est conforme au dépliant pagnolesque, Auteuil continue d'être parfait, et Emmanuelle Béart irradie.

  • Télérama

    Un nouvel instituteur débarque dans un village de Provence où une jeune gardeuse de chèvres vit seule dans la montagne. Pagnol repense son œuvre, touche au plus vrai et dirige d'une main de maître des comédiens amis. Beau comme l'eau claire.

  • Télécâble Sat

    Cette suite de «Jean de Florette» révéla le talent d’Emmanuelle Béart, vibrante d’émotion dans le rôle-titre.

  • Télécâble Sat

    On se laisse emporter par la musique nostalgique de Pagnol, par cet art du dialogue poétique et coloré et par les formidables interprètes.