Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Louis de Funès : le génie comique est éternel

Posté par Rosario Ligammari le 19 Mars 2020
Cela ne fait aucun doute en matière d'humour : du haut de son mètre 64, Louis de Funès fait partie des plus grands. CINE+ lui rend hommage en diffusant ses nombreux films cultes du 31 mars au 30 avril.
Louis de Funès, maître du comique

Louis de Funès est un monument du rire. Ancien pianiste de bar avant d'accéder à la popularité, le comédien a longtemps joué des petits rôles, a même fait de la figuration ; il n'a pas de nom mais de simples fonctions. Jusqu'à ce que La Traversée de Paris (Claude Autant-Lara en 1956) et le succès d'Oscar au théâtre (Claude Magnier, 1958) lui apportent un début de notoriété...

Adulé par le public mais boudé par une partie de la critique, s'il n'a pas obtenu d'importants trophées vu son immense filmographie (plus de cent-quarante films !) et ses nombreux longs-métrages à succès, l'acteur remporte tout de même en 1980 un César d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Avec plus de dix-sept millions d'entrées, La Grande Vadrouille (Gérard Oury, 1966) reste encore à ce jour le quatrième plus gros succès français de tous les temps. A travers des films en plusieurs épisodes comme Fantômas (André Hunebelle, 1964, 1965 et 1967) ou l’inénarrable Gendarme à Saint Tropez et ses suites, on peut parler – comme des aventures de Rabbi Jacob – des aventures de Louis de Funès.

Un personnage unique

Avec un comique de geste et de situation, Louis de Funès incarne cet humour visuel à la portée de tout le monde, sans limite d'âge ni de pays. A travers ses mimiques et sa colère rentrée prête à exploser, il ressemblerait presque à un personnage de dessin animé. De Funès représente encore une caricature du Français, plus exactement du parisien râleur, égoïste, au fond souvent antipathique ; à travers ses rôles, l'acteur ridiculise souvent les puissants. Cet admirateur de Charlie Chaplin et W.C. Fields sait aussi jouer avec son corps, y compris dans la danse, déployant un grand sens du rythme autant dans L'Homme orchestre (Serge Korber, 1970) que dans Les Aventures de Rabbi Jacob (Gérard Oury, 1973).

Rétrospectivement, il est inpensable d'imaginer de Funès dans un rôle modeste, tellement le comédien occupe l'espace. Dominique Zardi, célèbre second rôle dit de lui : « Dès que Louis de Funès apparaissait à l'écran, c'était fini, il emportait tout et on ne voyait que lui ». Et pourtant, de Toto (Fripouillards et cie de Steno, 1959) à Bourvil (Le Corniaud en 1965 et La Grande Vadrouille en 1966, réalisés par Gérard Oury), de Jean Gabin (Le Tatoué de Denys de La Patellière,1968) à Coluche (L'Aile ou La Cuisse de Claude Zidi, 1976), de Funès en a eu des partenaires de taille.

Et une grande influence humoristique

Dans le paysage du cinéma francophone, Louis de Funès a influencé les acteurs et les réalisateurs de comédies les plus populaires. A travers ses mimiques exubérantes et ses accès de colère, Christian Clavier est considéré par certains comme une espèce d'héritier du comédien. Jamel Debbouze a calqué son personnage Vladimir sur celui de Funès dans son film d'animation Pourquoi j'ai pas mangé mon père (2015). Dany Boon en est un grand fan, en particulier de la période pendant laquelle il collabore avec Gérard Oury. Les Belges Benoît Poelvoorde et Stéphane de Groodt ne cachent pas non plus leur admiration pour l'acteur. Alexandre Astier lui a carrément dédié sa série Kaamelott (2005-2009).

Et puis il y a un signe qui ne trompe pas : on dit « un de Funès », comme on parlerait d' « un James Bond », ou même d'un buddy movie (à l'instar de la fameuse Grande Vadrouille). Cela signifie que, quelque part, Louis de Funès a inventé un genre de comédie française à part entière.

CINE+ De Funès, disponible du 31 mars au 30 avril

En savoir + sur le marathon De Funès le 31 mars sur CINE+

Tous les films de l'opération spéciale De Funès en avril sur CINE+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram