Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Crossing Swords : vous êtes plutôt VO ou VF ?

Posté par Alexis Lebrun le 8 décembre 2020
En anglais comme en français, cette nouvelle série d’animation en stop motion a fait appel à un casting prestigieux. L’occasion pour nous de vous présenter l’équipe de doublage qui se cache derrière les trois personnages principaux de Crossing Swords.
Patrick (Nicholas Hoult en VO, Baptiste Lecaplain en VF)

Patrick, c’est un jeune écuyer tout juste recruté au service du roi et de la reine. Idéaliste et déterminé à prouver sa valeur à ses parents qui le méprisent, il est globalement beaucoup trop sensible et humain pour le monde impitoyable et sanglant de Crossing Swords. En VO, Patrick est doublé par l’acteur britannique Nicholas Hoult, qui a déjà une certaine expérience en la matière. En effet, celui qui est devenu une star en jouant le Fauve dans les derniers films X-Men doublait déjà un lapin dans La colline aux lapins, la mini-série animée Netflix adaptée du roman de Richard Adams.

Il s’était aussi distingué en faisant la voix de Captain America et Harry Potter dans un épisode de la série animée parente de Crossing Swords, Robot Chicken. La voix sérieuse qu’il donne à Patrick passe bien, mais on a une petite préférence pour la VF doublée par Baptiste Lecaplain, qui donne une voix plus plaintive et nasillarde, parfaitement en adéquation avec la personnalité de Patrick. L’humoriste français est aussi un habitué du doublage puisqu’il a déjà participé à la VF de mini-série animée Royal !, avant d’incarner le personnage principal de la série animée pour adultes Final Space, avec le prisonnier de l’espace Gary Goodspeed, qui est une grande gueule obsédée par les cookies.

Verdict : avantage Baptiste Lecaplain.

Le Roi Merriman (Luke Evans en VO, Antoine de Caunes en VF)

Dans Crossing Swords, le Roi Merriman est un personnage très antipathique. Pas très intelligent non plus, il est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir. Sa VO est réalisée par le gallois Luke Evans, pas dépaysé dans Crossing Swords car il est habitué aux rôles dans des films qui se déroulent au Moyen Âge (Robin des Bois) ou dans des univers de fantasy (Le Hobbit).

Et lui aussi a déjà participé à Robot Chicken, en doublant Wolverine, Pinocchio et même James Bond ! Evans donne une grosse voix pas désagréable au Roi Merriman, mais il ne peut pas rivaliser avec notre Antoine de Caunes national, qui a bien sûr une grande expérience du doublage (on pense notamment à la série des Nouvelles Aventures de Lucky Luke), mais qui est surtout imbattable lorsqu’il s’agit d’incarner un personnage malhonnête et idiot.

Verdict : avantage Antoine de Caunes.

La Reine Tulipe (Alanna Ubach en VO, Camille Chamoux en VF)

À l’inverse du roi, la Reine Tulipe n’est pas complètement stupide, et elle possède même un sens de l’humour féroce. Son personnage de nymphomane hautaine est doublé à la perfection par l’actrice américaine Alanna Ubach et cela n’a rien d’étonnant : elle est celle qui a le plus d’expérience en doublage de séries et de films animés parmi les membres du casting principal. On la retrouve notamment dans le chef-d’œuvre de Pixar, Coco et dans la série The Spectacular Spider-Man.

Dans Crossing Swords, elle donne à la Reine Tulipe un détestable accident snobinard, alors que le doublage français de la comédienne Camille Chamoux en fait un personnage plus attachant, grâce à son adorable voix qui ressemble d’ailleurs étrangement à celle de Dorothée Pousséo, qui est une vraie professionnelle du doublage. Mais comme dans la série animée Silex and the city, où elle doublait plusieurs personnages, on ne peut pas résister à Camille Chamoux, ce qui nous donne un match nul.

Verdict : égalité.

Retrouvez la série dès le 21 décembre en clair et en intégralité sur CANAL+ ainsi qu'une sélection des meilleures séries animées adultes avec notamment :

RICK & MORTY / FINAL SPACE / PRIMAL / ROBOT CHICKEN / MR PICKLES / LES KASSOS / MOOT MOOT