Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Bientôt Noël : 10 séries à voir sous le plaid pendant les fêtes

Posté par Alexis Lebrun le 16 décembre 2021
Ça y est, cette année très particulière touche bientôt à sa fin. En matière de séries, 2021 a heureusement été un millésime plein de bonnes surprises, ce qui signifie que nous avons eu l’embarras du choix pour faire notre sélection des 10 séries à voir pendant les vacances de Noël. Munissez-vous d’un plaid et d’une boisson chaude, voici de quoi finir l’année en beauté devant votre télé.
Starstruck (CANAL+)

La Néo-Zélandaise Rose Matafeo vient du stand-up, et à seulement 29 ans, la voilà déjà à la tête de sa série, dont elle signe le scénario et dont elle est l’héroïne. Elle y incarne une jeune femme expatriée à Londres qui traverse les galères de la vingtaine, mais qui n’a encore rien vu. Car après une soirée de Nouvel An bien arrosée, elle découvre que son coup d’un soir est en réalité un acteur de cinéma bien connu.

Pas le genre de relation le plus simple à gérer quand on a déjà du mal à garder un boulot stable et acceptable, ce qui donne des situations extrêmement drôles mais aussi touchantes, car Starstruck s’assume totalement comme une réactualisation d’un genre bien connu dont on se délecte particulièrement pendant les fêtes : la comédie romantique, avec ici plus qu’un zeste du loufoque d'une screwball comedy. Et ça marche : la série a déjà été renouvelée pour une saison 2.

Starstruck épisodes 1 à 6, disponibles à partir du 20 décembre sur CANAL+.

This Way Up (CANAL+)

Grande héroïne du quotidien, la jeune femme incarnée par l’Irlandaise Aisling Bea dans sa série se bat contre les idées noires de la dépression, bien aidée par sa sœur, parfaitement jouée par Sharon Horgan. Révélée sur le petit écran aux côtés de Paul Rudd dans la très barrée Living With Yourself (Netflix), Aisling Bea est comme Rose Matafeo et Aidy Bryant (voir un peu plus bas) un nouveau talent à tout faire de la comédie, passée elle aussi par le stand-up.

Elle brille ainsi aussi bien dans l’écriture très fine de ces épisodes bourrés d’humour noir que dans son interprétation très subtile et sensible d’une femme parfois au bord du précipice. Certes, cette héroïne qui oscille sans cesse entre gravité et drôlerie inscrit évidemment This Way Up dans la lignée de Fleabag, mais avec sa deuxième saison, la série d'Aisling Bea affirme incontestablement sa singularité dans le paysage très chargé des héritières de Phoebe Waller-Bridge.

This Way Up saisons 1 et 2, disponibles sur CANAL+.

Hawkeye (Disney+)

Quoi de mieux pour fédérer la famille réunie autour du sapin que la première série Marvel de Noël ? Avenger souvent dans l’ombre des stars du MCU, l’archer Clint Barton (Jeremy Renner) a enfin droit à la lumière avec cette série centrée sur Hawkeye, où il doit passer le relais à l’une des héroïnes les plus cools de la Maison des Idées, Kate Bishop, jouée par la très talentueuse Hailee Steinfeld.

L’alchimie entre les deux personnages est excellente, la légèreté de l’intrigue tranche avec la complexité de WandaVision et Loki, et globalement, ces épisodes tournés dans un New York qui s’apprête à célébrer Noël ont beaucoup trop de charme pour être ratés. En bonus, Yelena Belova fait son retour dans le rôle de la nouvelle Black Widow, incarnée par la merveilleuse Florence Pugh. Un seul conseil : foncez.

Hawkeye épisodes 1 à 6 sur Disney+, disponible avec CANAL+.

Shrill (CANAL+)

Si les aventures super-héroïques ne sont pas votre tasse de thé et que vous préférez l’humour bien ancré dans les situations gênantes de la réalité, la série d’Aidy Bryant est peut-être plus indiquée pour vous. Pendant trois saisons, Shrill a exploré avec un certain brio le quotidien d’une femme en surpoids dans la société d’aujourd’hui, via le personnage d’Annie, une apprentie journaliste qui affronte les vexations et les épreuves pour essayer de se libérer et de s’affirmer dans un environnement où la grossophobie est omniprésente.

On a beaucoup ri (et parfois pleuré) devant les gags volontairement malaisants imaginés par celle qui est une incontournable du Saturday Night Live, et on n'est pas les seuls : Aidy Bryant a été nommée cette année pour un Emmy de la meilleure actrice. You go, girl !

Shrill saisons 1 à 3, disponibles sur CANAL+.

GENERA+ION (CANAL+)

Pépite HBO apparue cette année, cette série explore avec une grande liberté de ton les affres de la sexualité de la génération Z, via une galerie de personnages très attachants qui illustrent la diversité des genres et des orientations sexuelles, menés par l’étoile montante Justice Smith.

Résolument moderne et progressiste dans son propos, GENERA+ION est aussi joliment réalisée : on ne se lasse pas de suivre les pérégrinations et les questionnements existentiels de cette jeunesse LGBTQ+ qui grandit dans la communauté très riche et conservatrice d’Orange County en Californie. Moins sombre qu’Euphoria (OCS), GENERA+ION est la cousine américaine de Sex Education (Netflix), et la série idéale à sortir pendant le repas de Noël pour faire paniquer les membres de votre famille terrorisés par l’irruption de l’inclusivité sur leurs écrans.

GENERA+ION épisodes 1 à 16, disponibles sur CANAL+.

Love, Victor (Disney+)

Signe que nous sommes en 2021, la firme de Mickey ne compte pas laisser l’exclusivité des séries queer à son concurrent HBO Max. Cette année, Disney+ a ainsi dégainé l’une de ses meilleures surprises avec le teen drama Love, Victor, spin-off très réussi du film Love, Simon (Greg Berlanti, 2018), petite sensation de la comédie romantique moderne. Le héros de la série joué par le jeune Michael Cimino débarque dans le lycée jadis arpenté par Victor (Nick Robinson) dans le film, où il espère pouvoir trouver des réponses à ses questions sur son identité, car il n’est pas encore certain d’être gay.

Malheureusement pour lui, le chemin vers son coming-out sera semé d’obstacles, mais il peut heureusement compter sur le soutien à distance de Simon, qui lui sert de modèle. Fidèle à l’esprit du film, Love, Victor fuit les clichés habituels sur la représentation de l’homosexualité, de bonnes intentions confirmées par sa deuxième saison, encore meilleure que la première.

Love, Victor saisons 1 et 2 sur Disney+, disponible avec CANAL+.

Luimelia (CANAL+)

Ce qui vrai de Love, Victor l’est aussi de cette perle espagnole, véritable phénomène de l’autre côté des Pyrénées. Alors que les séries qui présentent l’homosexualité masculine sous un jour moins caricatural sont de plus en plus nombreuses, celles qui en font de même avec le lesbianisme sont plus rares. D’où le vent de fraîcheur que Luimelia fait souffler grâce aux deux héroïnes très attachantes qui forment un couple et le nom de la série : Luisita et Amelia.

Drôle, enlevée, réaliste et extrêmement addictive, Luimelia se déguste sans s’arrêter, avec des épisodes de 10 minutes où on ne s’ennuie jamais et qui réussissent aussi la gageure d'aborder très intelligemment des sujets de société actuels importants en très peu de temps. Notre coup de cœur de l’année 2021, et pour cause : cette série vous redonne foi en l’amour. Peut-on rêver plus beau cadeau de Noël ?

#Luimelia saisons 1 à 3 disponibles en intégralité dans le corner Hello sur CANAL+.

L’Amour flou (CANAL+)

Puisque l’on parle d’amour, on ne pouvait pas décemment passer à côté de la série d’autofiction de Romane Bohringer et Philippe Rebbot, couple séparé dans la réalité mais qui vit encore sous le même toit dans un « sépartement » avec ses enfants, une situation pour le moins originale racontée dans le film éponyme sorti en 2018.

Trois ans plus tard, l’actrice et l’acteur se mettent à nouveau en scène avec les membres de leur famille, dans cette série assez dingue qui nous fait régulièrement passer du rire aux larmes, et qui s’offre le luxe d’aligner des tonnes de guests parfois complètement improbables (la palme revient sans doute à Clémentine Autain, très convaincante dans son propre rôle). Incontestablement, les mésaventures familiales vécues par les personnages de L’Amour flou parleront à beaucoup de monde, et si votre situation familiale vous déprime encore plus que d’habitude pendant les fêtes, c’est peut-être la série qu’il vous faut pour survivre à cette période.

L'Amour flou épisodes 1 à 9, disponibles sur CANAL+.

Newport Beach (CANAL+)

Si vous avez plutôt tendance à sombrer dans la mélancolie et la nostalgie des années lycée lorsque Noël arrive, (re)voir l’intégralité du teen drama culte des années 2000 est sûrement le meilleur moyen de replonger dans cette époque lointaine et révolue. Newport Beach, c’est d’abord le soleil de la Californie, les corps sculptés et bronzés de la jeunesse dorée d’Orange County, et une bande-son absolument démente qu’il est impossible d’oublier.

Plus sérieusement, au-delà de ce vernis, cette série est surtout rendue inoubliable par ses personnages, dont l’inénarrable Seth Cohen (Adam Brody), devenu un héros geek bien avant que ces derniers soient à la mode. L’air de-ne-pas-y-toucher, Newport Beach se distinguait aussi par sa modernité, n’hésitant pas à remettre en causse les codes traditionnels des ados de teen drama. Bref, c’est un incontournable de l’histoire des séries, et surtout un doudou indémodable pour des fans toujours fidèles vingt ans après.

Newport Beach saisons 1 à 4, disponibles sur CANAL+.

Crossing Swords (CANAL+)

Mais si l’univers très glamour des héritiers friqués de Newport Beach est un peu trop propret pour vous et que vous préféreriez voir quelque chose d'un peu plus trash, vous pouvez aussi vous tourner vers la nouvelle série médiévale fantastique en stop motion de John Harvatine IV et Tom Root, déjà à l’œuvre sur deux références du genre, Robot Chicken et SuperMansion.

Dans Crossing Swords, les personnages sont des petites figurines en bois qui subissent (ou infligent) les pires sévices et jurent comme des charretiers, car il s’agit là d’une vraie série d’animation réservée aux adultes, marquée par un humour trash et barré à souhait où le sang et le sexe ne sont jamais censurés, mais encouragés. L’intrigue qui suit un vaillant écuyer victimisé par un royaume corrompu n’est d'ailleurs qu’un prétexte à un grand foutoir généralisé et fort bien doublé par un casting vocal de talent, en VO comme en VF. Evitez juste que vos enfants tombent dessus pendant que vous préparez la bûche.

Crossing Swords saisons 1 et 2, disponible sur CANAL+.