Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Man in an Orange Shirt : tout ce qu’il faut savoir sur la série

Posté par Sarra Khemiri le 26 mai 2021
Créée par l’auteur britannique Patrick Gale, Man in an Orange Shirt propose un drame romantique composé de deux épisodes pleins d’émotion. Deux histoires d’amour séparées par les années, mais reliées par une passion dévorante et de nombreux points communs… Focus sur cette mini-série anglaise, à dévorer au plus vite.

Deux parties de 50 minutes et un même fil rouge… l’amour. Man in an Orange Shirt s’intéresse à l’évolution des relations homosexuelles entre l’après-guerre et le XXIème siècle. Les interdits se lèvent petit à petit, mais l’ignorance et l’incompréhension ont tendance à persister malgré tout. La série explore ainsi deux romances gays à deux époques différentes et en présente les problématiques et les défis. De quoi dresser un portrait délicat et réaliste de ces couples de même sexe, qui ont longtemps dû se cacher pour mieux s’aimer.

 

Romance de guerre

1944. La Seconde Guerre mondiale s’essouffle et touche bientôt à sa fin. Le capitaine Michael Berryman (Oliver Jackson-Cohen) est alors envoyé dans le sud de l’Italie pour mener les derniers combats. Là-bas, il rencontre un ancien camarade de classe, Thomas March (James McArdle), lui aussi enrôlé dans l’armée britannique. Leurs heureuses retrouvailles sont cependant bien vite gâchées, lorsque ce dernier est grièvement blessé dans une attaque sanglante. Michael reste alors au chevet de son ami et le soutient dans sa convalescence. Une période d’intimité qui va les rapprocher, jusqu’à faire naître une passion dévorante entre eux. Amoureux, les deux hommes vont alors vivre une idylle brève et intense, dans le secret le plus complet. Leur relation va cependant bien vite se compliquer, lorsque Flora (Joanna Vanderham), la femme de Michael, va découvrir leur correspondance et la nature de leurs sentiments…

La première partie de Man in an Orange Shirt offre ainsi un regard bouleversant sur un amour courageux, ancré dans une époque où l’homosexualité était sévèrement condamnée. Entre la peur de l’inconnu, les préjugés et une législation stricte, s’aimer rimait véritablement avec danger.

 

Amour d’aujourd’hui

60 ans plus tard, Flora (Vanessa Redgrave) porte le deuil de son mari, Michael. Devenue veuve, cette dernière tente désormais de comprendre son petit-fils Adam (Julian Morris), âgé d’une trentaine d’années, qui travaille dans une clinique vétérinaire. Addict aux applications de rencontres et aux aventures sans lendemain, ce dernier enchaîne les hommes sans jamais s’autoriser de véritable relation. Et lorsqu’il décide de parler de son homosexualité à sa grand-mère, la réaction est aussi vive que violente. La nouvelle fait remonter en elle tous les non-dits et les secrets enfouis de son mari, réveillant ainsi la haine et la jalousie qu’elle dissimulait depuis des années. C’est alors en révélant la vérité à Adam sur Michael, qu’elle va réussir à mieux comprendre et accepter, mais également à aider le jeune homme à aller de l’avant.

 

 

Inspiré d’une histoire vraie

Écrite par l’auteur anglais Patrick Gale, Man in an Orange Shirt est en réalité basée sur l’histoire familiale de ce dernier. Son père a ainsi vécu une romance interdite semblable à celle de Michael, qui a plus tard, trouvé un écho dans les générations suivantes. Fasciné par ce passé sentimental incroyable, l’écrivain britannique a décidé de le porter à l’écran avec une mini-série douce et poétique, retraçant aussi bien une aventure personnelle que sociétale.

Retrouvez la série Man in an Orange Shirt dans le corner Hello, disponible sur CANAL+.