Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

The L Word : Generation Q, une saison 2 avec toujours plus de drama

Posté par Alexis Lebrun le 17 août 2021
Un an et demi après la conclusion et le cliffhanger terrible de sa première saison, la suite de la série culte The L World fait son retour avec une nouvelle salve de dix épisodes. Entre nouvelles têtes et visages connus, les héroïnes lesbiennes de The L Word : Generation Q devraient une nouvelle fois gâter leurs fans avides de rebondissements.
Précédemment à Silver Lake

Commençons par vous rafraichir la mémoire. À la fin de la saison 1 de The L Word : Generation Q, les trois héroïnes issues de la série d’origine (2004-2009) étaient toutes confrontées à de grands bouleversements personnels. Après avoir passé une saison à essayer de devenir Maire de Los Angeles, la malheureuse Bette a fini battue in extremis, suite à des événements inattendus durant la campagne. Son ex-femme (Tina) qui est aussi la mère biologique de leur fille (Angie) a même fait son retour aussi dans la série, juste le temps de nous apprendre qu’elle va se remarier. Bette peut au moins avoir la satisfaction d’avoir fait la paix avec sa fille, et d’avoir enfin accepté la mort de sa sœur, Kit. Pour Shane, la situation n’est pas beaucoup plus réjouissante : son divorce avec Quiara est plus que jamais d’actualité, car cette dernière croit avoir deviné que Shane était soulagée par sa fin de grossesse prématurée. La reine des coiffeuses finit la saison terriblement seule, et on la quitte au moment où elle recueille un chien errant affamé dans les rues de Los Angeles (qui a pleuré ?).

Finalement, Alice est peut-être celle qui s’en sort le mieux, puisqu’après une saison riche en péripéties pour elle – dont une expérience déplaisante de trouple –, Nat finit par lui faire une déclaration d’amour en direct sur le plateau de son émission. Adieu le ménage à trois, et bonjour la réconciliation. Ce moment initialement gênant est d’ailleurs peut-être une double bénédiction pour Alice, dans la mesure où son show était menacé de disparition par la chaîne s’il restait trop sérieux et ne suscitait pas la création de « vidéos virales ». Mais la situation la plus explosive concerne incontestablement les nouvelles héroïnes de The L Word : Generation Q. La dernière scène de la saison 1 montre en effet Sophie courir dans les couloirs de l’aéroport, mais on ne sait pas si c’est pour retrouver sa fiancée Dani avec qui elle a prévu de se marier à Hawaï (sans enthousiasme apparent), ou si c’est pour retrouver la génialissime Finley, repartie chez elle dans le Missouri pour éviter justement de risquer de faire capoter pour de bon ce mariage, après quelques galipettes interdites avec Sophie. Enfin, que dire du pauvre Micah, homme trans qui pensait avoir trouvé le grand amour avec son voisin José, avant de découvrir que ce dernier est en fait marié, en faisant la connaissance de quelqu’un qui se présente comme son époux…

Le retour de Laurel Holloman

Après la brève apparition de Tina pendant la saison 1, ce personnage incontournable de The L World (joué par Laurel Holloman) sera un peu plus visible cette saison, puisque nous allons rencontrer sa fiancée Carrie, une avocate incarnée par la personnalité de la télé américaine et militante LGBT Rosie O'Donnell. Non seulement son personnage très terre à terre ne devrait pas faire de chichis, mais il devrait aussi travailler avec Bette, ce qui promet beaucoup. De son côté, après son échec en politique, Bette tentera tant bien que mal de retrouver un peu d’allant dans sa vie sentimentale cette saison, mais comme toujours, sa quête ne sera pas simple : elle pourrait bien coucher avec Gigi, la troisième membre du trouple d’Alice mais aussi ex-femme de Nat, et avoir une relation avec un mystérieux personnage joué par Griffin Dunne (This is Us). Il se murmure également que Vanessa Williams (Desperate Housewives) devrait jouer une artiste nommée Pippa Pascal, et qui obsède Bette...

Cette dernière devrait aussi revenir à ses origines, en compagnie de sa fille Angie qui ne s’intéressera pas seulement à sa première copine (Jordi), mais aussi à son père biologique. On ne sait pas en revanche si Alice conservera son émission, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle va sortir un livre (son éditeur sera joué par Donald Faison, ancien de Scrubs), et que son retour à la vie de « simple couple » avec Nat ne sera pas évident. Quant à Shane, elle continuera de s’occuper avec le bar dont elle a fait l’acquisition lors de la saison 1, et son coup d’un soir avec la femme d’une employée devrait continuer d’entraîner des conséquences. Cette employée, c’est Tess (Jamie Clayton), une barmaid qui devrait avoir cette fois un rôle récurrent, et dont la relation avec Shane sera particulièrement compliquée. Et encore, on ne mentionne pas tout ce qui pourrait arriver à Finley, Sophie et Dani après le cliffhanger de la saison 1… Autant dire que le drama queer de Showtime devrait encore nous tenir en haleine cet été.

The L Word : Generation Q saison 2, diffusée depuis le 9 août sur CANAL+. La saison 1 est disponible en intégralité sur myCANAL.