Breeders : pourquoi c’est la mini-série qui va vous rendre accro en 2020

Posté par La Rédaction de CANAL+ le 11 Février 2020
À la recherche d’une nouvelle pépite série à vous mettre sous la dent ? On a ce qu’il faut avec Breeders, la mini-série de Martin Freeman, à retrouver dès le 3 mars sur CANAL+. Découvrez pourquoi elle va vous rendre accro, en cinq points.
Parce que c’est drôle

Présentée comme une sitcom, Breeders est donc une série qui cherche avant tout à faire rire. Elle met en scène un homme qui se pensait aimant et calme… jusqu’à ce qu’il devienne papa. La paternité va en effet remettre en cause toutes ses croyances, et cela promet de nombreux fous rires.

Parce qu’il y a du beau monde

Martin Freeman (Sherlock, Le Hobbit) n’est pas seulement l’acteur principal de Breeders, il en est aussi le co-créateur et producteur. Autant dire qu’avec toutes ces casquettes, on peut s’attendre à une série qui le représente bien. À ses côtés, comme tête d’affiche de la série, on retrouve Daisy Haggard (Harry Potter).

Parce que c’est réaliste

L’une des forces de Breeders réside dans son réalisme. La série met en scène l’amour inconditionnel d’un parent pour son enfant, et en même temps la rage qu’il peut ressentir vis-à-vis de celui-ci par moments. Un thème qui a déjà été abordé dans de nombreuses séries auparavant, certes, mais qui reste universel.

Parce que c’est touchant

De par son synopsis et les thèmes qu’elle aborde, Breeders ne devrait pas seulement vous faire rire aux éclats, mais aussi vous émouvoir bien comme il faut. Si l'on en croit les premières images, il s'agira d'une série très touchante. Un bon conseil : préparez les mouchoirs !

Un format efficace

Avec un total de 10 épisodes, chacun d’une durée de 30 minutes, Breeders se présente typiquement comme le genre de séries qu’on dévore en un temps record. Ce format est pratique et idéal pour les fans de comédie et d’humour en matière de télévision.

 

Retrouvez la saison 1 de Breeders à partir du 3 mars sur CANAL+.