Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Emmy Awards 2021 : The Crown réalise un grand chelem historique

Posté par Alexis Lebrun le 20 septembre 2021
Après une édition 2020 organisée à distance, les « Oscars de la télévision » ont retrouvé une cérémonie digne de ce nom pour cette 73ème remise de prix. Avares en surprises, les Emmy Awards 2021 ont sacré les favoris de Netflix (The Crown, The Queen’s Gambit), HBO (Mare of Easttown, Hacks) et Apple TV+ (Ted Lasso), ne laissant que des miettes à la concurrence.
The Crown couronne Netflix

C’est une première historique dans l’histoire des Emmy Awards : après le raz-de-marée de Schitt’s Creek (CANAL+) l’année dernière chez les comédies, c’est The Crown (Netflix) qui a tout raflé cette fois du côté des séries dramatiques. Acclamée par la critique et devenue un véritable phénomène mondial, la série qui met en scène les affres de la famille royale britannique a franchi un palier avec sa saison 4, qui met en scène les années Thatcher et le mariage voué à l’échec de Charles et Diana. Résultat, The Crown remporte les sept prix majeurs : meilleure série dramatique, meilleure réalisation (Jessica Hobbs), meilleur scénario (Peter Morgan), meilleur acteur (Josh O’Connor pour Charles), meilleure actrice (Olivia Colman pour Elizabeth II), meilleur acteur dans un second rôle (Tobias Menzies pour Philip) et meilleure actrice dans un second rôle (Gillian Anderson, mémorable mais clivante en Thatcher).

Tout cela est loin d’être volé, et c'est d’autant plus vrai pour tout le casting quittant la série et qui est justement récompensé pour son travail sur les deux dernières saisons. On a d’ailleurs presque de la peine pour la pauvre Emma Corrin, nommée dans la même catégorie qu’Olivia Colman, et qui aurait bien mérité aussi un prix pour son interprétation saisissante de Diana le temps d’une petite saison. Seule vraie ombre au tableau : mis à part Josh O’Connor, toute l’équipe de la série a reçu ses prix à Londres, car elle n’était pas autorisée à faire le déplacement jusqu’à Los Angeles où se tenait la cérémonie, Covid oblige.

Guerre des mini-séries : Mare of Easttown et The Queen’s Gambit triomphent

Dire que la concurrence est féroce du côté des mini-séries est désormais un sacré euphémisme. Beaucoup d’excellentes créations n’ont même pas eu l’honneur d’être nommées, et parmi les cinq mastodontes qui l’étaient, ce sont finalement les deux favoris de HBO et Netflix qui ont réussi à se distinguer. Ainsi et sans grande surprise, Kate Winslet a remporté pour la deuxième fois l’Emmy de la meilleure actrice dans une mini-série (après Mildred Pierce en 2012) grâce à son rôle remarquable dans Mare of Easttown (HBO/OCS). Elle a été imitée par ses deux collègues du casting, Evan Peters et Julianne Nicholson, sacrés respectivement meilleur acteur et meilleure actrice dans un second rôle. On espère qu’Evan Peters a consolé ses compagnons de tournage de WandaVision, car bien que nommée huit fois, la série bouleversante de Disney+ a récolté un zéro pointé, tout comme The Underground Railroad, l’excellente création du cinéaste Barry Jenkins sur l’esclavage.

Le phénomène sériel de l’an dernier ne pouvait pas connaître une telle mésaventure : avec The Queen’s Gambit, Netflix a finalement été sacré dans la catégorie meilleure mini-série. Il s’agit d’ailleurs maintenant du prix remis en dernier au cours de la soirée, ce qui atteste du prestige de la chose. Et si son interprète principale – la nouvelle coqueluche d’Hollywood Anya Taylor-Joy – est tombée sur un os face à Kate Winslet, elle a reçu un hommage très appuyé de la part de Scott Frank, qui a rapporté un deuxième prix à The Queen's Gambit dans la catégorie meilleure réalisation. De façon plus étonnante, Ewan McGregor a parachevé le triomphe de Netflix en remportant son premier Emmy (meilleur acteur dans une mini-série) pour son incarnation du couturier Halston, face à deux favoris : Paul Bettany pour WandaVision et surtout Hugh Grant, excellent dans The Undoing (OCS) mais carrément absent de la soirée. Heureusement, Michaela Coel n’est pas repartie bredouille pour I May Destroy You (HBO/OCS), en gagnant un Emmy attendu dans la catégorie meilleur scénario pour une mini-série. Son discours adressé aux femmes victimes de viol a été l’un des plus remarqués de la soirée.

Ted Lasso et Hacks règnent sur la comédie

Ici aussi, le suspense était plutôt mince. En tête des nominations avec treize citations, Ted Lasso (Apple TV+) était soutenue par des hordes de fans séduits par cette série feel-good indéniablement réussie et sortie au moment idéal, avec son histoire d’entraîneur d’équipe de foot pour le moins inexpérimenté dans ce sport. Elle a remporté l’Emmy de la meilleure série comique, tandis que son acteur principal Jason Sudeikis a remporté la mise dans la catégorie meilleur acteur, suivi par Brett Goldstein (meilleur acteur dans un second rôle) et Hannah Waddingham (meilleure actrice dans un second rôle).

Les autres prix ont été remportés par Hacks (HBO), avec la meilleure réalisation (Lucia Aniello), le meilleur scénario et surtout la meilleure actrice pour la légende Jean Smart, qui a eu droit à une standing ovation et remporte là son quatrième Emmy, sachant qu’elle était aussi nommée pour son rôle dans Mare of Easttown. Hacks met Jean Smart dans la peau d’une artiste de stand-up de Vegas sur le déclin, qui s’adjoint les services d’une jeune plume talentueuse pour donner un coup de fouet à son humour. Sortie au printemps sur la plateforme HBO Max, la série n’est pas encore disponible en France, mais cela devrait bientôt être le cas sur une plateforme. En attendant, il vous reste sûrement des séries à rattraper parmi les noms cités !

Meilleure comédie

black-ish

Cobra Kai

Emily in Paris

Hacks

The Flight Attendant

La Méthode Kominsky

PEN15

Ted Lasso

Meilleur drame

The Boys

La Chronique des Bridgerton

The Crown

The Handmaid’s Tale

Lovecraft Country

The Mandalorian

Pose

This Is Us

Meilleure mini-série

I May Destroy You

Mare of Easttown

The Queen’s Gambit

The Underground Railroad

WandaVision

Meilleure actrice dans une comédie

Aidy Bryant, Shrill

Kaley Cuoco, The Flight Attendant

Allison Janney, Mom

Tracee Ellis Ross, black-ish

Jean Smart, Hacks

Meilleur acteur dans une comédie

Anthony Anderson, black-ish

Michael Douglas, La Méthode Kominsky

William H. Macy, Shameless

Jason Sudeikis, Ted Lasso

Kenan Thompson, Kenan

Meilleure actrice dans un drame

Uzo Aduba, In Treatment

Olivia Colman, The Crown

Emma Corrin, The Crown

Elisabeth Moss, The Handmaid’s Tale

Mj Rodriguez, Pose

Jurnee Smollett, Lovecraft Country

Meilleur acteur dans un drame

Sterling K. Brown, This Is Us

Jonathan Majors, Lovecraft Country

Josh O’Connor, The Crown

Regé-Jean Page, La Chronique des Bridgerton

Billy Porter, Pose

Matthew Rhys, Perry Mason

Meilleure actrice dans une mini-série

Michaela Coel, I May Destroy You

Cynthia Erivo, Genius: Aretha

Elizabeth Olsen, WandaVision

Anya Taylor-Joy, The Queen’s Gambit

Kate Winslet, Mare of Easttown

Meilleur acteur dans une mini-série

Paul Bettany, WandaVision

Hugh Grant, The Undoing

Ewan McGregor, Halston

Lin-Manuel Miranda, Hamilton

Leslie Odom Jr., Hamilton

Meilleur second rôle féminin dans une comédie

Aidy Bryant, Saturday Night Live

Hannah Einbinder, Hacks

Kate McKinnon, Saturday Night Live

Rosie Perez, The Flight Attendant

Cecily Strong, Saturday Night Live

Juno Temple, Ted Lasso

Hannah Waddingham, Ted Lasso

Meilleur second rôle masculin dans une comédie

Carl Clemons-Hopkins, Hacks

Brett Goldstein, Ted Lasso

Brendan Hunt, Ted Lasso

Nick Mohammed, Ted Lasso

Paul Reiser, La Méthode Kominsky

Jeremy Swift, Ted Lasso

Kenan Thompson, Saturday Night Live

Bowen Yang, Saturday Night Live

Meilleur second rôle féminin dans un drame

Gillian Anderson, The Crown

Helena Bonham Carter, The Crown

Madeline Brewer, The Handmaid’s Tale

Ann Dowd, The Handmaid’s Tale

Aunjanue Ellis, Lovecraft Country

Emerald Fennell, The Crown

Yvonne Strahovski, The Handmaid’s Tale

Samira Wiley, The Handmaid’s Tale

Meilleur second rôle masculin dans un drame

Giancarlo Esposito, The Mandalorian

O-T Fagbenle, The Handmaid’s Tale

John Lithgow, Perry Mason

Tobias Menzies, The Crown

Max Minghella, The Handmaid’s Tale

Chris Sullivan, This Is Us

Bradley Whitford, The Handmaid’s Tale

Michael K. Williams, Lovecraft Country

Meilleur second rôle féminin dans une mini-série

Renée Elise Goldsberry, Hamilton

Kathryn Hahn, WandaVision

Moses Ingram, The Queen’s Gambit

Julianne Nicholson, Mare of Easttown

Jean Smart, Mare of Easttown

Phillipa Soo, Hamilton

Meilleur second rôle masculin dans une mini-série

Thomas Brodie-Sangster, The Queen’s Gambit

Daveed Diggs, Hamilton

Paapa Essiedu, I May Destroy You

Jonathan Groff, Hamilton

Anthony Ramos, Hamilton

Evan Peters, Mare of Easttown

Meilleur scénario dans une comédie

Lucia Aniello, Paul W. Downs et Jen Statsky, Hacks (There Is No Line)

Maya Erskine, PEN15 (Play)

Jason Sudeikis, Bill Lawrence, Brendan Hunt et Joe Kelly, Ted Lasso (Pilot)

Jason Sudeikis, Brendan Hunt et Joe Kelly, Ted Lasso (Make Rebecca Great Again)

Meredith Scardino, Girls5eva (Pilot)

Steve Yockey, The Flight Attendant (In Case of Emergency)

Meilleur scénario dans un drame

Yahlin Chang, The Handmaid’s Tale (Home)

Jon Favreau, The Mandalorian (Chapter 16: The Rescue)

Dave Filoni, The Mandalorian (Chapter 13: The Jedi)

Misha Green, Lovecraft Country (Sundown)

Peter Morgan, The Crown (War)

Ryan Murphy, Brad Falchuk, Steven Canals, Janet Mock et Our Lady J, Pose (Series Finale)

Rebecca Sonnenshine, The Boys (What I Know)

Meilleur scénario dans une mini-série

Michaela Coel, I May Destroy You

Laura Donney, WandaVision, Previously On

Scott Frank, The Queen’s Gambit

Chuck Hayward et Peter Cameron, WandaVision, All-New Halloween Spooktacular!

Brad Ingelsby, Mare of Easttown

Jac Schaeffer, WandaVision, Filmed Before a Live Studio Audience

Meilleure réalisation dans une comédie

Lucia Aniello, Hacks (There Is No Line)

Zach Braff, Ted Lasso (Biscuits)

James Burrows, B Positive (Pilot)

M.J. Delaney, Ted Lasso (The Hope That Kills You)

Susanna Fogel, The Flight Attendant (In Case of Emergency)

Declan Lowney, Ted Lasso (Make Rebecca Great Again)

James Widdoes, Mom (Scooby-Doo Checks and Salisbury Steak)

Meilleure réalisation dans un drame

Steven Canals, Pose (Series Finale)

Benjamin Caron, The Crown (Fairytale)

Jon Favreau, The Mandalorian (Chapter 9: The Marshal)

Liz Garbus, The Handmaid’s Tale (The Wilderness)

Jessica Hobbs, The Crown (War)

Julie Anne Robinson, La Chronique des Bridgerton (Diamond of the First Water)

Meilleure réalisation dans une mini-série

Scott Frank, The Queen’s Gambit

Barry Jenkins, The Underground Railroad

Michaela Coel et Sam Miller, I May Destroy You (Ego Death)

Thomas Kail, Hamilton

Sam Miller, I May Destroy You (Eyes Eyes Eyes Eyes)

Matt Shakman, WandaVision

Craig Zobel, Mare of Easttown