Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

OVNI(s), la série pop qui va vous donner envie de redécorer votre salon façon 70’s

La nouvelle Création Originale OVNI(s), de Clémence Dargent et Martin Douaire, réalisée par Antony Cordier, à voir dès maintenant sur CANAL+, est une déclaration d’amour aux années 1970. Sortez vos cols pelle à tarte.

Bienvenue dans la France des années 1970. Une époque où on fume au bureau, on écoute Radio Monte-Carlo, on roule dans de belles voitures intérieur cuir, on tape ses rapports à la machine. Et où question style, on savait y faire…

OVNI(s) nous plonge en 1978, dans un décor pop et coloré. Un régal pour les fans du genre. À chaque plan, c’est une profusion de couleurs, d’objets et de décorations qui nous rappellent certains éléments du salon de nos parents ou grands-parents, période disco et lampes à lave, mais en plus chic.

Meubles en bois et Formica, moquette, chaises tulipes en plastique blanc, emblématiques téléphones à cadran « 746 » et tourne-disques…

La maison de Didier Mathure (Melvil Poupaud), à la tête du GEPAN, avec son canapé à motifs géométriques et son bar vintage, est par exemple un modèle du genre. Les cols pelle à tarte, les maquillages façon Ziggy Stardust et les salopettes sont de sortie.

Pour autant, pas question de tomber dans les clichés vintage. Le réalisateur de la série, Antony Cordier, a expliqué avoir « éliminé les marqueurs les plus évidents des années 1970 : la couleur orange, les papiers peints fleuris, les pattes d’eph… On ne voulait pas avoir un regard ironique sur l’époque. La comédie était dans les personnages et les situations, elle n’avait pas besoin d’être dans le décor ».

Ce qui n’empêche pas la série de faire de nombreux clins d’œil aux seventies, mettant par exemple en scène une secte de hippies somnolant dans des balancelles en macramé. Et un lieu bien rétro : l’ancien siège de la Radio Télévision Belge, près de Bruxelles, où les bureaux du CNES (Centre national d'études spatiales) ont été recréés. On y voit de grandes machines qui clignotent… et des ordinateurs d’époque, encore en état de marche.

Même souci du détail pour la bande son, composée par le musicien electro français Thylacine. Celui-ci est « allé s’enfermer dans un musée du synthétiseur en Suisse pour passer plusieurs nuits à enregistrer les sons authentiques des synthés de la fin des années 1970 », a dévoilé le réalisateur, qui ajoute que la musique du générique est le remix d’un thème de Jean-Michel Jarre.

On y entend aussi Tangerine Dream, François de Roubaix, Cerrone, « Laissez-moi danser » de Dalida, ainsi que des génériques télévisés emblématiques de ces années-là. De quoi nous donner envie de nous replonger illico dans cette période disco.

OVNI(s), une Création Originale CANAL+. 12 épisodes de 30 minutes. Dès le 11 janvier 2021 sur CANAL+.