Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Validé : William, le pote qu’on voudrait tous avoir

William (Saïdou Camara) est l’allié le plus précieux de Clément (avec Brahim), qui l’accompagne au sommet comme dans toutes les galères. À découvrir dans la Création Originale Validé.

« T’as tout niqué, t’as plié le game. Pourquoi vous m’avez pas appelé ? Vous êtes des oufs. » Quand on le voit pour la première fois, à peine descendu de vélo, son gros sac de livreur « Vite fait » encore sur le dos, féliciter son grand pote Clément alias Apash (Hatik) après son passage sur Skyrock, on sait tout de suite que William va se révéler un ami précieux.

Enthousiaste, volontaire et plein d’idées, c’est lui qui va pousser Clément à donner le meilleur de lui-même. Avec William, tout paraît toujours très simple. « Mastar va sortir, vas-y, c’est l’occasion de lui parler. »

Bien dans ses baskets, William est à l’aise partout, aussi bien dans les soirées branchées parisiennes (dans lesquelles il n’hésite pas à aller voir Rim’K pour lui demander de faire une photo) que dans les bureaux feutrés des labels de musique, ou tout simplement avec ses potes, devant une chicha.

Sérieux, bosseur, ambitieux, serviable, la tête toujours sur les épaules (« Moi j’ai un vrai taf et un vrai projet » lance à Brahim et Clément celui qui, contrairement à eux, refuse de livrer des stupéfiants), on peut compter sur lui en toutes circonstances.

Des qualités naturelles qui vont vite imposer le jeune homme à la coupe de cheveux stylée comme l’agent de Clément (bien malgré lui, focalisé sur son travail et ses études). « Comment ça tu peux pas venir ? T’es mon manager. »

Bon pote et bon prince, William ne peut pas refuser ce service à Clément…

Même s’il n’a pas les codes, ni l’expérience, William y va, et n’a pas peur de passer pour un débutant (« Excusez-moi, mais nous on n’y connaît rien, on n’a jamais tourné de clip… »).

Malgré ça, c’est lui qui négocie, monte les plans, rassure, encourage, a les idées. Lui qui tempère Brahim quand il s’emballe (« Eh, tu fais quoi ? Arrête de crier pour rien, tu passes pour un gros bouffon »). Intelligent et prudent, il analyse les situations, repère les traquenards, met en garde Clément.

Mais non professionnel, il commet quelques maladresses, et a encore beaucoup de choses à apprendre. Notamment auprès d’Inès (Sabrina Ouazani), la directrice artistique du label de Clément. « T’as vu William ? C’est comme ça qu’on gère », lui dit-elle, goguenarde, après avoir réussi à se débarrasser des voisins indélicats du rappeur, qui essaient de s’incruster pour faire sa première partie à un concert.

Une chose est sûre, cependant : vu les galères qu’il a traversées avec Clément et Brahim, William a maintenant les épaules pour manager n’importe quel artiste.

Validé, Création Originale, à voir en ce moment sur CANAL+.