SCREAM : une nuit avec Ghostface, ça vous dit ?

Posté par Cinéma Canal le 22 juillet 2022
À l’occasion de la première diffusion à la télévision du cinquième épisode événement de la saga culte, CANAL+ met à l’honneur le tueur masqué le plus célèbre de la pop culture en programmant une intégrale SCREAM, pour une nuit d’été qui s’annonce riche en frissons.
Retour à Woodsboro

Il faut l’avouer, à l’annonce de la mort de Wes Craven en août 2015, il semblait hautement improbable de voir sa franchise renaitre de ses cendres sous la houlette d’un nouveau réalisateur. Mais le temps a passé, et pour Hollywood, la tentation de renouer avec un des mythes les plus culte de la fin des années 1990 était trop forte. Et voilà comment 25 ans après un premier épisode qui fait figure de monument dans l’histoire du slasher movie, SCREAM a fait son retour dans les salles obscures en début d’année, avec un film qui porte le même nom que le long-métrage original.

Ce choix n’a rien d’un hasard : les deux réalisateurs choisis pour mener à bien cette entreprise – Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, auteurs du joli succès WEDDING NIGHTMARE en 2019 – sont des fans revendiqués de l’œuvre du maître de l’horreur, à qui ils veulent rendre hommage avec ce cinquième volet. Pour l’occasion, le trio des premiers films – Neve Campbell, David Arquette et Courteney Cox – fait évidemment son retour, car leurs personnages sont appelés à la rescousse par de malheureux ados de Woodsboro, pris pour cible par un individu porteur du masque de Ghostface. Bien entendu, l’intrigue commence par un meurtre brutal, consécutif à un coup de téléphone pendant lequel le tueur soumet sa victime à un jeu sadique sur… les films d’horreur.

Autrement dit, ce SCREAM version 2022 conserve bien sûr l’ADN méta qui a fait le succès de la franchise – le scénariste original Kevin Williamson est producteur du film –, mais il déplace aussi un peu le curseur en intégrant à son scénario très ironique une réflexion sur l’obsession hollywoodienne pour les suites, les reboots et les remakes, sans oublier de s’interroger sur la place des fandoms – dont les fans de SCREAM sont emblématiques – dans cette industrie, ou l’évolution des films d’horreur, à une époque où les slashers sont plus que concurrencés par le phénomène de l’elevated horror et ses brillants représentants du cinéma indépendant, comme MIDSOMMAR (Ari Aster, 2019), RELIC (Natalie Erika James, 2020) ou SAINT MAUD (Rose Glass, 2021).

La renaissance d’un mythe de l’horreur

Et si la recette chirurgicale de SCREAM est respectée, avec notamment ses fameuses règles à suivre pour survivre, les nouveaux personnages en rajoutent également quelques-unes. Ils sont incarnés par une nouvelle génération d’acteurs qui font souffler un peu d’air frais sur la franchise, comme Melissa Barrera, la star mexicaine de la comédie musicale D’OÙ L’ON VIENT (Jon Chu, 2021), Jenna Ortega, vue dans YES DAY (Miguel Arteta, 2021), Mason Gooding de la série LOVE, VICTOR (Disney+) ou encore l’excellente Jasmin Savoy Brown, inoubliable dans la première saison de YELLOWJACKETS (CANAL+). Cette nouvelle génération prend un plaisir évident à redynamiser SCREAM aux côtés de ses trois aînés, et la quête de l’identité de Ghostface comme le bain de sang auxquels nous avons droit n’en sont que plus jouissifs (le film est interdit aux moins de 16 ans, seul film de la saga dans ce cas avec l’original de 1996).

Peu importe que l’on ne sache pas très bien comment classer ce nouveau SCREAM, qualifié de « relance » à sa sortie mais qui constitue bien une suite directe de SCREAM 4 (2011), dernier épisode réalisé par Wes Craven, dont l’échec au box-office aurait pu sonner le glas de la licence. Heureusement pour les fans, ce nouvel épisode a en partie renoué avec le succès de la trilogie initiale, et la sortie d’un SCREAM 6 a donc d’ores et déjà été annoncée pour l’année prochaine. En attendant, on ne peut que vous conseiller de (re)voir les quatre premiers volets réalisés par le maître de l’horreur, considérés à juste titre comme des incontournables qui ont sérieusement dépoussiéré le slasher movie.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram